MIGRANTS, DEMANDEURS D’ASILE, REFUGIES,…

Publié le par mraplunellois

 

Une question plus que jamais au cœur de l’actualité, avec les derniers évènements concernant Alep, et surtout l’utilisation par certains de la peur du terrorisme pour échapper au devoir de solidarité.

« Fermer les frontières à tout demandeur d’asile » et « réarmer les policiers retraités » sont deux « solutions » évoquées par le député Collard.

Nous pensons pour notre part que s’enfermer chez soi est une solution illusoire, qui en outre signe notre défaite face aux terroristes.

Nous continuons à exiger que la France assume son devoir de solidarité, tout en prenant toutes les mesures de sécurité nécessaires et possibles dans le cadre de notre état de droit.

« Continuer à vivre libres, ensemble et dans un esprit d’ouverture», est une volonté qui est également la notre. C’est d’Allemagne que nous vient la leçon.

Mrap Lunellois Petite Camargue, nous avons eu récemment deux initiatives sur la question :

MIGRANTS, DEMANDEURS D’ASILE, REFUGIES,…MIGRANTS, DEMANDEURS D’ASILE, REFUGIES,…

Une réunion de travail le vendredi 9 décembre en mairie de Lunel-Viel, dont le but était de faire le point sur la situation des demandeurs d’asile dans notre secteur d’intervention.

Le but recherché a été pleinement atteint, d’abord par le nombre et la qualité des participants (19 personnes / le 1er adjoint et la directrice des services de Lunel-Viel (ville accueillant un réfugié), la responsable du comité Cimade de Montpellier, l’animateur du comité Welcome France du Lunellois ainsi que des familles accueillantes, le responsable de ACAT (Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture) du Lunellois, des membres de l'association des Mamaraudeuses, une personne faisant son service civique à la Maison de l'Enfance de Montpellier auprès des migrants mineurs isolés. Des adhérents ou sympathisants du MRAP.

A noter que les deux autres mairies accueillant un réfugié - Saint Christol et Vauvert – invitées, ont envoyé un message de soutien.

Un bilan de la situation a pu être dressé :

En introduction, le secrétaire du MRAP Petite Camargue a rappelé le contexte général de cette réunion. Alors que par le monde, les conflits, les changements climatiques... amènent des millions de personnes à se déplacer, seule une infime partie arrive en Europe et pourtant des hommes politiques les désignent comme responsables de nos problèmes et vont jusqu'à parler « d'envahissement ». Mais sur nos territoires, des élus, des associations, des citoyens s'engagent pour venir en aide aux demandeurs d'asile.

Lunel Viel est une terre d'accueil : belges pendant les 2 guerres mondiales, espagnols… Sa municipalité en accueillant un syrien a voulu perpétuer cet ancrage de solidarité. La directrice des services et le 1° adjoint nous ont fait part des difficultés rencontrées dans cette tâche totalement nouvelle: difficulté de communication avec des problèmes de traduction, difficultés administratives...

La responsable de la Cimade a fait un point complet sur la situation des migrants à Montpellier. Elle a souligné la situation dramatique dans laquelle se trouvent de très nombreux migrants:

-absence de structure d'accueil ou, quand elle existe, gérée depuis Paris sans tenir compte des besoins locaux.

-Plateformes d'accueil passées par des appels d'offre sans tenir compte de la formation des intervenants.

- non respect des obligations de l'Etat par rapport aux demandeurs d'asile (accueil, prise en charge...)

- maquis administratif pour ceux qui obtiennent le statut de réfugiés...

Ses déclarations ont été corroborées par la personne qui s'occupe des mineurs isolés. Elle a aussi souligné les problèmes liés aux traumatismes vécus par ces jeunes, en particulier les difficultés de suivi médical.

L’animateur de Welcome France a fait le point du « pétale » Lunellois: 13 familles accueillent à tour de rôle un demandeur d'asile. Celui-ci est en formation la journée et trouve ainsi un toit pour la nuit.

Les Mamaraudeuses ont, elles, mis l'accent sur les besoins d'amener une aide immédiate (nourriture, couverture...) à toutes ces personnes, quel que soit leur statut, migrants ou non d’ailleurs.

 

En conclusion et pour prolonger cette rencontre, les intervenants ont décidé :

- d’inviter un maximum de citoyens à participer à une aide concrète en soutenant l’action des associations qui travaillent localement sur le terrain, au contact des migrants, dans le cas présent Welcome et Mamaraudeuses (contacts….

- d’élargir cette aide en essayant de mettre en place avec la Cimade une permanence d’accueil sur le lunellois.

- de mettre sur pied un collectif local de sensibilisation à la situation des migrants pour élargir le cercle actuel (Mrap, Welcome, Acat, Cimade, Mamaraudeuses), en invitant d’autres associations à nous rejoindre.

- de travailler au sein de ce collectif à l’organisation sur notre territoire d’un moment convivial, permettant de sensibiliser un maximum de citoyens à la réalité de la situation des migrants, sous une forme à déterminer (expo, film, témoignages…)

- de rechercher ensemble toutes les formes d’interventions auprès du grand public, du public scolaire, et des instances de pouvoir.

Une prochaine réunion courant janvier 2017 fera le point des avancées.

 

MIGRANTS, DEMANDEURS D’ASILE, REFUGIES,…

Suite à cette initiative, l’émission mensuelle du Mrap Lunellois Petite Camargue sur Radio Système 93.7 a été consacrée à la question.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’émission grâce au lien suivant :

https://soundcloud.com/radio-systeme/mrap-emission-du-13-decembre-2016-les-migrants-mr-monnier-welcome-france

 

Commenter cet article